Want to register? | Lost password
26/02/2012 - 10/04/2012 | Brazil Mexico Cuba | 0 article Flux RSS | 30 photos Flux RSS

Rio - Mexico - Cuba

Oldsmobile des années 1950

Depuis Buenos Aires, nous prenons l’avion pour Rio…ville mythique, magnifique avec sa baie et son pain de Sucre, nous avons eu la chance de retrouver Martine, arrivée fraîchement de Suisse avec Virginie. Nous avons passé 3 magnifiques journées à visiter cette ville au son de la Bossa Nova !!!

 

Puis, l’arrivée au Mexique signe un petit peu la fin de notre périple aventurier. En effet, toute la famille de Mel habite dans les alentours de la capitale. On est en terrain connu, tous étaient plus qu’attentionnés avec nous, nous étions vraiment traité comme des princes…. On ne se réveille plus en se demandant où l’on se trouve, dans quel pays ou comment on va faire pour se déplacer, là c’est le repos, la relaxation. Nous avons même eu la chance de faire une semaine balnéaire au bord du Pacifique accompagné du petit frère de Mel, c’était génial !

 

Après le Mexique, dernière étape avant de boucler la boucle, l’île-musée où tout (ou presque) s’est arrêté dans les années 1950.  Accompagnés de la tante, maman et grand-maman de Mel, nous avons parcouru tout le territoire en 12 jours. C’est incroyable de se balader à bord de vieilles voitures américaines, de goûter ces cigares roulés à la main, de bouger au son de ces groupes musicaux live dans chaque coin de rue et de trinquer des Mojitos chaque soir…. C’était plus qu’un dépaysement, une véritable expérience de vie pour nous 5 !

All articles (0)

Photo album for the trip Rio - Mexico - Cuba (30)

Trip map

29/01/2012 - 25/02/2012 | Chile Argentina | 0 article Flux RSS | 26 photos Flux RSS

Chile - Argentina

Big Ice Trek

Après 45 minutes de bus et 3'000m plus bas, nous arrivons au milieu du désert nord chilien à San Pedro de Atacama depuis la frontière bolivienne.  Ville purement touristique sans grand intérêt, nous nous y reposons deux nuits avant de reprendre la route pour le Sud.

 

Un petit trajet de 26h nous transporte confortablement jusqu’à Valparaiso, charmante ville portuaire et balnéaire à 2h30 de Santiago avec ses maisons colorées, ses graffs, ses funiculaires d’époque, ses milliers de petites ruelles et sa plage… Nico y a trempé un doigt de pied et c’était la crampe, plus l’habitude de l’eau froide après la Polynésie et son eau turquoise à 30 degrés !

 

Et rebelote, autre bus, même confort, même temps de trajet et nous arrivons en Patagonie chilienne, plus exactement à Puerto Varas. Une vraie colonie allemande avec leur Deutsche Gemeinde, leur Kuchen Festival et leur bière allemande… on se serait presque cru en Bavière !!!

 

Une magnifique journée de balade en bateau, en bus et à pieds nous mène en Argentine et plus exactement à Bariloche. Grande station de ski au bord d’un lac, on se croirait presqu’en Suisse, pour les plus nostalgiques, il est même possible de se faire prendre en photo avec des St-Bernard sur la place centrale !

 

Après quelques jours de balade et de vélo à El Bolson, nous reprenons le bus pour atteindre le point le plus au Sud de notre tour du monde, El Calafate. Arrivé un jour après nous avec quelques heures de retard, nous retrouvons notre vieil ami Duc, débarqué tout droit de Suisse ! Avec lui, nous faisons de longues journées de trek autour du Fitz Roy près de El Chàlten. Nous marchons jusqu’à ne plus pouvoir, notre dernier trek s’est fait crampons aux pieds sur le glacier Perito Moreno, journée incroyable avec du ciel bleu et quasi pas de vent (ce qui est très rare pour cette région)!

 

Si on part pour un voyage diététique, l’Argentine est à déconseiller !!  On mange comme des rois et le vin est délicieux….notre régime quotidien était très simple : Filet de bœuf et Malbec, c’était un vrai régal pour nous 3, on a su en profiter tous les soirs !

All articles (0)

Photo album for the trip Chile - Argentina (26)

Trip map

21/01/2012 - 28/01/2012 | Bolivia | 0 article Flux RSS | 30 photos Flux RSS

Bolivia

Entre ciel et sel

Voyage express, seulement 7 jours dans le pays et nous en avons pris plein les yeux et oui…il a fallu trier plus de 600 photos !

 

Après un passage de frontière chaotique au bord du Titicaca, nous arrivons à La Paz, plus haute capitale du monde situé entre 3'200m (quartiers riches) et 4’000m (quartiers pauvres). Ville superbe, un peu désorganisée, composée de maisons en briques rouges. Qui a dit que c’est la ville la plus moche du monde ! Bien au contraire ! Son charme est presque sorcier… En nous promenant dans le centre, nous avions l’impression d’être dans une ville déserte, et c’est lorsque nous arrivons devant le palais présidentiel que nous comprenons, des milliers de militaires et toute la ville se sont réunis sur la place pour le discours annuel du président ! Evo Morales, qui dit président du peuple, qui dit aussi maitre absolu, les chauffeurs de taxi se présentent à l’évènement, mais dans l’intimité de leurs voitures ils se relâchent, tout en mâchant, une à une, des feuilles de coca. Ils racontent leurs peurs et désillusions par rapport au premier président indigène de leur mère terre et ses prisons remplies de leaders d’opinion. Ils racontent leur pauvreté et connaissent mieux que tout le monde, le prix exact du nouvel avion de leur président socialiste.

 

Une petite heure de vol et nous voilà dans la ville la plus douce du monde, un vrai dessert au milieu du désert, Sucre ! Ville au charme colonial, on s’y promène tranquillement entre maisons blanches, églises, restaurants et chocolatiers…hmmm….presqu’aussi bon qu’en Suisse !

 

C’est avec un réveil à 5h du matin que débute notre plus longue journée en Bolivie. Après quelques heures de bus conduit par un psychopathe, nous arrivons à Potosi à 10h. C’est la grande ville la plus haute du monde (4’200m)….définitivement, la Bolivie est bonne pour remplir plusieurs pages du Guiness ! Après une brève visite de la ville (…faisait trop froid…), on ne se met pas une mine mais on rentre dans une mine. Visite extraordinairement réelle d’une mine d’argent (le métal), et oui, équipés d’un casque et d’imperméables, on s’est faufilé à l’intérieur, nous avons discuté avec des mineurs (pas tous majeurs), évité des wagons de pierres de 2 tonnes, bref l’expérience était totale ! En fin d’après-midi, nous prenons un bus pour arriver à Uyuni à 1h du mat !

 

Le lendemain, au son d’une vieille vagonette et avec un couple d’argentins et de japonais, nous partons pour le Salar d’Uyuni et les lagons colorés (jaune, vert, bleu et rouge…sans trucage) des hauts plateaux du Sud Lipez. Le Salar est indescridible, véritable miroir, à ne pas comprendre quand finis la terre et commence le ciel, ou à l’envers… C’est si beau, si magique, si unique. Ce genre de moments où l’on se rend compte que la nature fournie la plus puissante des émotions, un mélange d’admiration, d’amour, de géant. La nature qui nous remet en place, insignifiants, observateurs, invités.

 

Ce n’est que le début. La suite de ces 3 jours on nourrit notre être avec des vues imprenables sur des 6'000 enneigés, des déserts d’altitude vastes d’une beauté sobre, des lagunes de toutes les couleurs et surtout, des flamands roses, des milliers, juste là, tout proche. On passe des heures à les observer…

 

Notre passage rapide en Bolivie aura été un des souvenir les plus marquants du voyage. Ce pays est une vraie perle, brute !

 

All articles (0)

Photo album for the trip Bolivia (30)

Trip map

05/01/2012 - 21/01/2012 | Peru | 0 article Flux RSS | 29 photos Flux RSS

Peru

Les 4 au Machu Picchu

Atterrissage à Lima, grande ville dans le désert au bord du Pacifique, capitale gastronomique péruvienne où après trois jours de gavage l’inévitable est arrivé… cloués au lit plus d’un jour, nous sommes tombés malade pour la première fois en 9 mois ! Un jour plus tard et avec 26h de retard, Orgilmaa et Ben nous rejoignent pour 2 semaines. C’est avec eux que nous commençons notre voyage au Pet Roux.

 

Premier stop Nazca, moche petite ville dans le désert, célèbre pour ses figures géométriques visibles pour la plupart uniquement depuis un avion. Ces géoglyphes ont été réalisés par la culture pré-inca des Nazcas et on peut y voir des représentations de familles, singes, etc ! Mais le mystère qui entoure ces lignes réside : pour quelle raison ont-ils tracés ces lignes? Quelques-uns disent qu’il s’agit d’un calendrier astronomique, d’un site de sacrifices ou encore pour les plus farfelues d’une piste d’atterrissage pour les extraterrestres... (pour cette dernière théorie, elle vient d’un fameux suisse, Erich von Däniken connu par tous les locaux). La suite se déroule à bord d’un 4X4 sur les dunes de sable ou nous nous sommes essayés au surf, assis sur notre planche pour dévaler les pentes, fun !

 

Arequipa, ville remplie de surprises, dont la plus belle est le très beau couvent de Santa Catalina, véritable ville bleue et rouge, qui nous prouve que les nonnes ne sont pas si saintes que cela. En effet, pendant très longtemps, ces filles de riches familles espagnoles s’encloitraient avec leurs esclaves noirs et passaient leur temps à s’amuser et à danser. Mmmhhhhh…..Fini la chaleur et l’humidité, là il fait froid le soir et oui, nous nous trouvons à 2’400m d’altitude et ce n’est qu’un début ! En chemin pour le canyon de Colca, mate de coca, bonbons de coca, bref, nous prenons de tout pour éviter le mal d’hauteur…  après quelques heures de route nous nous trouvons à 5’000m ! Les symptômes se font vite voir pour Gigi, pour qui la suite se passe dans sa chambre.

 

Un vol de 30 minutes nous mène dans la ville la plus touristique du pays, Cusco. Ville d’artistes située à 3’360m d’altitude, on y trouve une multitude de magasins d’habits typiques, de bijouteries, d’églises et encore plus de visiteurs comme nous. Cette ville est magnifique, elle vaut le détour ! Pour nous acclimater à l’altitude rien de mieux qu’une via ferrata dans la vallée sacrée, superbe, vertigineux…

 

C’est à partir de Cusco que nous partons pour visiter une des attractions touristiques des plus chers au monde, le Machu Picchu. Construite par les Incas, cette ville mythique a été cachée aux conquistadors et n’a été redécouverte qu’en 1911 ! Enfouie dans la jungle, juchée sur une montagne, accessible uniquement en train ou à pieds, le site est vraiment mythique, magique et splendide !

 

Au bord du Lac Titicaca (nom donné par le peuple Aymara à cause de sa forme, titi signifie puma, caca pierre) nous terminons notre voyage au Pérou. Une visite sur les îles flottantes des Uros nous a permis non seulement d’admirer la splendeur du paysage mais aussi de constater l’ingéniosité de ce peuple qui a réussi à s’adapter pour vivre dans des conditions extrêmes sur ce lac à plus de 3’900m d’altitude.

 

La poisse accompagne Ben et Orgi, encore une fois partis avec 24h de retard à cause d’un avion annulé…. Merci d’avoir visité ce pays avec nous, nous avons adoré !!!!!! 

All articles (0)

Photo album for the trip Peru (29)

Trip map

29/12/2011 - 01/01/2012 | Chile | 0 article Flux RSS | 15 photos Flux RSS

Easter Island

Ahu Tongariki...les 15 Moai

28 décembre, par une journée un peu pluvieuse, nous atterrissons sur une des pistes des plus longues, conditionnée par la NASA pour pouvoir faire atterrir des navettes spatiales en cas d’urgence. Ce n’est pas une blague !  Et c’est avec des colliers de fleurs que nous sommes reçus sur l’Ile de pâques, nommé Rapa Nui par les indigènes, et acheminés dans le coffre du pick-up, tête à l’air, jusqu’à notre auberge.

 

Inquiets et curieux, le (seul) musée de l’île nous apprend que la culture des Rapa Nui et surtout leur langue ressemble fortement à celle de la Polynésie.  Iaorana ! Bonjour ! Maeva ! Bienvenu ! En fait c’est encore l’Océanie qui s’étend sur toutes les îles habitées que l’on peut regrouper dans un triangle entre Auckland, Hawaii et l’île de Pâques. Nous somme dans l’endroit le plus isolé du monde, il n’y a pas d’autres terres habitées à plus de 2’000km à la ronde…

 

A la découverte de l’île signifie à la découverte des Moai. Il y en a un peu partout, ces bonhommes  taillés d’une seule pièce dans la roche volcanique. Ils sont imposants, pouvant mesurer jusqu’à 25 mètres et peser plus de 50 tonnes !! Ils disent qu’il s’agit de mausolées érigés en mémoire d’un guerrier mort, mais le mystère que personne n’a su expliquer est de quelle façon les tribus de l’époque ont réussi à les déplacer sur plusieurs kilomètres.

 

Marche de 4h pour atteindre le sommet du volcan Rano Kau et voir son magnifique cratère, feux d’artifices, poissons et concert de rock sur la plage ont été les ingrédients de notre passage dans la nouvelle année !

All articles (0)

Photo album for the trip Easter Island (15)

Trip map

21/12/2011 - 28/12/2011 | French Polynesia | 0 article Flux RSS | 16 photos Flux RSS

Tahiti - Moorea

Danse polynesienne

Solstice d’hiver pour l’hémisphère Nord, le 21 décembre 2011 fut pour nous sans aucun doute notre journée la plus longue de tout le voyage, elle a duré 43h ! Réveil à Melbourne, vol jusqu’à Sydney où nous passons la nuit près de l’aéroport. Lendemain matin tôt, un premier vol nous mène jusqu’en Nouvelle-Zélande où nous devons changer d’avion pour notre destination finale, Tahiti. Pendant cet ultime vol, nous traversons une fenêtre du temps, comme dans un film de science-fiction nous retournons quasi un jour en arrière pour atterrir à Papeete le 21 décembre 2011 à 22h. C’est avec plaisir et fatigués que nous nous endormons au bruit des vagues pour la deuxième fois cette soirée-là.

 

Maeva (bienvenu en polynésien), collier de fleurs autour du coup, nous explorons le centre de l’île sous une pluie torrentielle. Nous découvrons la France du bout du monde, cette île à la végétation luxuriante avec ses plages de sable noir qui est un véritable paradis tant pour les surfeurs que pour les amateurs de snorkeling ou encore de marche.

 

Deuxième partie de notre séjour sur l’île de Moorea qui se trouve seulement à 30 minutes de Ferry. De vraies vacances dans notre voyage, nous passons les fêtes de Noël dans un havre de paix. C’est dans un décor carte-postale, baie de coraux d’une eau cristalline et turquoise, bungalow sur pilotis, nage avec une myriade de poissons multicolores, que nous nous relaxons et que nous festoyons.

 

Comme le veut la tradition, collier de coquillage pour le départ, nous quittons ces îles qui furent encore plus belles que dans nos rêves !

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2012 à TOUTES ET TOUS!!!!!!

All articles (0)

Photo album for the trip Tahiti - Moorea (16)

Trip map

11/12/2011 - 12/10/2012 | Australia | 0 article Flux RSS | 42 photos Flux RSS

Australia

Street Art

 

L’île-continent est le premier pays développé que nous visitons, donc premier retour aux sources car ça ressemble à la vie que nous connaissons en Suisse. Par contre, c’est grand, très grand et peu peuplé, 22 millions d’habitants résident sur une superficie équivalente à 1.5x celle de l’Europe entière. Utilisé comme prison du bout du monde par les colons anglais, beaucoup de gens y migrent aujourd’hui pour trouver un monde meilleur. A l’image de deux sympathiques roumains rencontrés dans une auberge qui venaient de tout quitter dans leur pays où ils ne voyaient plus de perspectives pour s’installer définitivement en Australie. Après 7 mois de régime asiatique, nous avons été heureux de pouvoir à nouveau nous cuisiner salades fraîches, viandes saignantes et d’accompagner cela avec d’excellents vins !

 

Sur l’air de la Pastorale de Beethoven écouté au fameux Opera House de Sydney, nous avons débuté notre voyage en voiture sur la côte Est. Puis un petit vol entre Cairns et Adélaide d’où nous avons rejoint Melbourne. Trekking dans les bushs (George dans la jungle), plages paradisiaques, falaises dans l’Océan, kangourous vivants et morts (au bord de la route), koalas paresseux, 4’000km de conduite à gauche (après 2’000km, on ne confond plus les clignotants avec les essuie-glaces), vignobles à perte de vue, dodo sous la tente (et oui…elle a finalement servi) ont agrémentés notre séjour en Australie.

 

Plus de problème de langue, on arrive à lire et à se faire comprendre partout….et puis de toute manière, pour ceux qui peinent à comprendre l’accent mâché des Australiens, il y a partout des allemands, pour nous ce fut un véritable cours intensifs de deutsch dans les auberges !

 

Notre Top 3 ? Fraser Island, la plus grande île de sable du monde remplie de lacs d’eau douce et le seul endroit ou une forêt tropicale pousse sur le sable. Nous avons roulé à 100km/h sur la plage, nagé de l’eau cristalline et rajeunit d’une année comme le veut la légende. Whitsundays sont un ensemble d’îles paradisiaques des plus beaux clichés de cartes postales. Nous avons barboté avec des raies mantas, fait du rafting dans l’océan (Mel a assourdi notre capitaine) et profité de la plus belle plage rencontrée jusqu’ici. Finalement, la Great Ocean Road, ses douzes apôtres, ses falaises hallucinantes, des vignobles enivrants, des kangourous sauvages et des zoizos de toutes les couleurs, que de belles choses que nous avons rencontrées en route !

 

Bref, encore une partie de notre voyage qui est plus que réussi.

 

JOYEUX NOEL ET BONNES FETES DE FIN D’ANNEE A VOUS TOUS !!! MERCI DE NOUS AVOIR SUIVI ET A L’ANNEE PROCHAINE POUR DE NOUVELLES AVENTURES.

 

All articles (0)

Photo album for the trip Australia (42)

Trip map

20/10/2011 - 11/11/2011 | Indonesia | 0 article Flux RSS | 26 photos Flux RSS

Indonesia

Kawa Ijen

En 3 semaines, nous avons seulement eu le temps de visiter 4 îles sur les 13'000 qui composent la plus grande nation islamique du monde. Il en reste encore beaucoup à voir, mais cela nous a tout de même permis de découvrir de splendides paysages, de naviguer entre mer et montagne et d’apprécier la tolérance des musulmans vis-à-vis des autres communautés religieuses.

 

Après notre première soirée passée à découvrir la délicieuse cuisine indonésienne dans un marché de Bandung, nous sommes tout de suite enchantés par l’accueil chaleureux des gens. Uniques touristes blancs, nous nous sommes tout de suite sentis à notre aise, presque comme chez nous.

 

Puis, un  voyage « pictur-esque » de 8h en train de Bandung à Yogyakarta, entre rizières et volcans, nous donne une première impression très charmeuse de ce pays. Le train avance si lentement que nous voyons le riz pousser… Yogyakarta, ville animée par le tourisme dont son artère principale, Malioboro, nous fait penser à une fameuse marque de cigarette. Ce sera notre point de départ pour notre voyage enfumé à la découverte de deux volcans de l’île de Java.

 

Petit voyage en minibus de 13h pour rejoindre le volcan Bromo, nous y arrivons de nuit, ce qui nous laisse la surprise de découvrir le volcan le lendemain matin. Debout à 4h00 afin de pouvoir voir le lever de soleil sur le volcan à 5h30. Vers 7h, tout s’est dégagé et nous avons eu la chance d’être parmi les seuls à voir ce paysage magique car les tours organisés sont partis depuis une heure.

 

Accompagnés de notre amie française, Chloé, rencontrée à Yogyakarta, nous partons par nos propres moyens en direction de Sempol, base de départ pour gravir le Kawa (cratère) Ijen. Arrivés dans la petite ville de Bondowoso, nous sommes contraints d’y trouver un refuge pour la nuit, en effet plus aucun moyen de transport disponible pour poursuivre notre route. Le lendemain, on trouve un chauffeur sympa qui nous transporte dans son minibus au milieu de 3 tonnes de ciment et de tofu jusqu’à Sempol. Voyage inoubliable qui aura duré 6h au lieu des 3h initialement planifiées, en s’arrêtant tous les kilomètres pour prendre de la marchandise ou en livrer….ça aura été une journée excursion-découverte-transport à CHF 3 par personne !

 

Debout à 3h45 pour l’ascension du Kawa Ijen, dur dur, mais motivés. 1h30 de grimpe assidue, puis la récompense, le cratère, un mélange de jaune (souffre), bleu (ciel), vert (lac), blanc (fumée), beige (roche) et noir (notre peau), un festival de couleurs qui nous émerveille ! De plus, nous avons la chance de voir les porteurs chercher le souffre dans la mine puis marcher plus de 4km sur ces chemins escarpés avec plus de 100kg sur le dos, impressionnant. Un véritable exemple à suivre pour nos voisins grévistes, ces 400 travailleurs « souffrent » avec le sourire, contents d’avoir de quoi nourrir leur famille à la fin de la journée.

 

Nous quittons l’île de Java pour rejoindre Ubud, centre culturel de la seule (et extrêmement touristique) île a majorité Hindouiste. Randonnées à vélo dans les rizières et massages à volonté…. Un repos bien mérité.

 

La suite est courte. Plage, snorkel, BBQ fruits de mer et poissons… Premier arrêt, Gilli Air. Minuscule île, un petit peu de snorkel et nous tombons sur des tortues !!!  Quelques jours de magie. Après bien trois tons de couleur de peau , nous partons pour Nusa Lembongan et sa petite voisine Nusa Penida. Des îles qui contrairement aux Gilli, abritent de vrais populations de pêcheurs installées depuis de centaines d’années, qui font que mieux découvrir les traditions.

L’Indonésie, c’est un peu comme jouer au trésor caché. Chaque Île une nouvelle aventure, et surtout pour nous un retour assuré dans le futur.

All articles (0)

Photo album for the trip Indonesia (26)

Trip map

04/10/2011 - 20/10/2011 | China Hong Kong | 0 article Flux RSS | 36 photos Flux RSS

China

La grande muraille

« C'est quand la merde et le pet sont sortis que le ventre est soulagé! » ou bien « Il est plus utile de tuer des moustiques que de faire l'amour » Mao Zedong a dit, mais faute d’être un grand penseur comme bien de ses ancêtres, il aura bien compris que la force peut étouffer la pensée «Chaque communiste doit assimiler cette vérité : le pouvoir est au bout du fusil.» Ainsi, la révolution rouge a essayé d’éliminer des millénaires de culture et de sagesse,  pour sombrer dans un régime communiste meurtrier qui résulte aujourd’hui en une société assoiffé de matérialisme, du pur capitalisme. Ironique ? Confucius l’aurait prédit, « Ce n’est pas un malheur d’être méconnu des hommes, mais c’est un malheur de mal les connaitre ». Depuis son mausolée, Mao aura peut-être compris que la vanité ne paie pas.

 

Après 3 semaines passées à ne croiser presque personne en Mongolie, nous avons été choqués en arrivant en Chine. En effet, avec env. 1.3 milliards d’habitants nous nous sommes tout de suite sentis comme deux fourmis dans une immense fourmilière très organisée.

 

Ici, nous avons vécu la barrière de la langue comme un véritable challenge, quasi impossible de communiquer avec les gens, même par des gestes. Les gens nous parlent en chinois, nous leur répondons en français et après 2 minutes…nous éclatons tous de rire ! Première expérience à Beijing pour trouver notre auberge. A la sortie du métro, un peu perdu, nous demandons à des gens la direction, la plupart ne lisant pas l’anglais, il nous aura finalement fallu 2h pour rejoindre notre destination qui se trouvait en fait à….15 minutes ! Dès lors nous ne sommes plus jamais ressortis d’un endroit sans avoir l’adresse de notre prochaine destination écrite en chinois sur un bout de papier.

 

Arrivés à notre auberge à Beijing pleine la première nuit alors que nous avions réservés, ils nous ont mis dans une chambre de l’hôtel « 3 étoiles » juste en face. Chambre petite, puant fort la fumée froide, pas très propre, c’est l’idée que l’on a d’une cellule de prison défraîchie. Le lendemain, nous changeons de chambre pour aller dans l’auberge et là c’est presque un miracle. Bref, en Chine, il vaut mieux loger dans des auberges de jeunesse adaptée à la clientèle occidentale…

 

Première journée de visite dans la capitale a été consacrée à la cité interdite où vivait la cour impériale avant l’arrivée du régime communiste. La cité interdite, véritablement interdite d’entrée pendant 500 ans et érigées par la dynastie des Ming et des Qing, a été très bien préservée, magnifique !

 

On ne peut aller en Chine sans visiter la grande muraille et oui….le seul monument au monde visible pour les extra-terrestres ! La première muraille a été construite en 200 BC et chaque dynastie qui a suivi a poursuivi les travaux jusqu’à une longueur de plus 8'000 km. Après une marche de 6km sur la partie restaurée de Badaling, nous rejoignons la vallée en descendant en luge.

 

Deuxième étape à Pingyao, nous y découvrons la Chine ancienne et authentique, la Chine que l’on s’imagine. Cette petite ville fortifiée, classée au patrimoine historique de l’Unesco, nous a beaucoup plu à deux détails prêts. Dans notre chambre d’auberge, nous avons eu l’impression de nous trouver au milieu d’une station d’épuration et la dégustation de pâtes au vinaigre. Finalement, ce n’est qu’un problème « dé’gout ».

 

A Xi’an, autre ville fortifiée, nous avons pu rouler à vélo sur les remparts autour de la ville, ça nous a tout de même pris 2h et un peu de douleur aux fesses… Journée de visite guidée pour aller voir l’armée des 7'400 soldats en terre cuite à taille. Site très intéressant et guide très comique qui est tombée amoureuse d’un touriste anglais dès le départ et qui n’a pas arrêté de le draguer ouvertement devant tout le groupe durant cette journée, nous avons tous beaucoup ri !

 

On ne pouvait pas aller en Chine sans caresser un petit panda géant, nous nous sommes donc rendus à Chengdu. Mis à part ces jolis nounours aux apparences inoffensives, cette région est aussi connue pour ses spécialités culinaires épicées. C’est piquant, très très piquant….même Mel finit avec la bouche en feu !

 

Yangshuo, paysage à couper le souffle, mystique, simplement grandiose ! La région est composée d’imposantes formations karstiques montagneuses. Nous avons navigué sur la rivière Li à bord d’un « bambou raft » pour deux et avons passé à travers ces pics montagneux, un vrai havre de paix et de beauté.

 

A Hong Kong, ville rendue à la Chine par les Anglais en 1997 et quasi autonome jusqu’en 2047, nous nous sommes presque sentis en Suisse. Il y a des banques, des banques et des banques ! Après un court voyage en funiculaire, nous avons admiré cette ville pleine de gratte-ciel depuis la montagne Victoria, splendide !

 

Commencez à apprendre le chinois les gars, ça bouillonne de jeunes super formés avec peu d’opportunités et beaucoup d’envie de voir le monde et de devenir très riche.

 

All articles (0)

Photo album for the trip China (36)

Trip map

14/09/2011 - 04/10/2011 | Mongolia | 2 articles Flux RSS | 64 photos Flux RSS

Mongolia

Yourte mongole

Après trois semaines passées à partager la vie des nomades, à boire une centaine de tasses de lait de cheval fermenté et de thé salé, à se faire secouer des milliers de kilomètres sur des pistes en 4X4, à voir comment les chasseurs Kazakhs attrapent leurs proies avec l’aide de leurs aigles, la Mongolie aura été pour nous deux l’expérience la plus marquante du voyage jusqu’à aujourd’hui.

Un pays énorme, trois fois la France pour 2.5 millions d’habitants et dont la moitié réside dans la capitale. A vous d’imaginer la grandeur des espaces inhabités !

Nous avons parcouru la Mongolie en deux étapes, la première du désert de Gobi à la vallée d’Orkhon, avec plus de 2’000 km de route sur des pistes, un peu de cheval, toutes les nuits sous une yourte et une seule douche en 14 jours ! La deuxième partie, nous avons volé tout à l’ouest du pays pour participer à l’incroyable festival de l’aigle… 2 articles que pour vous plein d’anecdotes !

All articles (2)

Photo album for the trip Mongolia (64)

Trip map

01/08/2011 - 20/08/2011 | Louisiana | 0 article Flux RSS | 41 photos Flux RSS

Laos

Femme ramène du bois pour le feu

Laaooooosssss sur la montagne l’était un vieux chalet….ou presque ! Pays qui a su garder son authenticité, ici la plupart des autochtones vivent dans des huttes en bois recouvertes de toits de paille. Pour nous, ce fut une véritable surprise, un beau cadeau préservé du tourisme de masse.

 

Laaooooosssss des prix ici, mises à part les rares destinations touristiques, ni vu ni connues J…  Notre record ? Un superbe bungalow au bord du Mekong avec terrasse et hamacs pour 3 francs la nuit, juste incroyable !

 

Arrivé par les airs à Luang Prabang, ville touristique ayant su garder un charme colonial, et oui, c’est là que Mélanie a fêté son 23ème anniversaireJ, une magnifique journée de balade sous la pluie infinie de la mousson, et de découverte culinaire laotienne, sticky rice avec de la viande buffalo séchée, purée d’aubergines à l’ail, menthe et piments, bref un festin !

 

Cap sur le Nord-Ouest, plus exactement Luang Nam Tha, petite ville campagnarde à quasi équidistance entre la frontière chinoise et thaïlandaise entourée d’une immense réserve naturelle. Après 8h de minivan, seuls au monde sur la route, assez éprouvant car ça tourne, ça secoue, nous découvrons LA rue où se trouvent les guesthouses et agences de trekking.

 

Le lendemain matin, c’est directement le départ pour notre trek dans la jungle, 2 jours et 1 nuit à la découverte d’une végétation luxuriante, d’insectes disproportionnés et d’un village coupé du monde. Nous partageons cette aventure avec un autre suisse (pour une fois, nous sommes en majorité), une allemande et une italienne. Après quelques heures de marche, nous nous arrêtons au milieu de la jungle où un festin servi sur d’immenses feuilles de palmier nous est servi. Notre pique-nique se déroule dans un décor de rêve bercé par un son rythmé  d’insectes et d’oiseaux. Vers 16h, nous atteignons le village Hmong dans lequel, nous passons la nuit. Et là, au sommet d’une montagne, hors de la jungle, nous découvrons cet endroit sans eau courante ni électricité où les cochons et poulets se baladent au milieu d’enfants qui jouent. Nous imaginons avoir fait un saut d’au moins 150 ans en arrière, incroyable, les villageois sont juste curieux de nous observer (comme nous les observons), ils rentrent dans notre hutte pour nous voir manger et même dormir ! Le lendemain, le trek dans la jungle était assez sportif, comme il avait plu toute la nuit, les chemins sont devenus très boueux et nous sommes tous tombé au moins une fois (pas de mal, mais beaucoup de rires). A la fin de notre trek, remplis d’imagination, nous avons tous dansé sous le rythme effréné d’un insecte qui dégage au moins 100 décibels ! De la Technosècte !

 

Après une journée de repos bien méritée, cap sur l’Est direction Nong Kiaw. Les routes au Laos sont assez mauvaises, ainsi lorsqu’on se déplace de 250 km, il faut prévoir une journée de voyage ! Le lendemain, après une heure de bateau, nous arrivons à Mong Ngoi. Petit village uniquement accessible par la rivière, sans route ni automobile, avec 2 heures d’électricité par jour. Nous y effectuons une journée de marche, au milieu d’un décor somptueux de rizière, de petits villages et de locaux très accueillants.

 

Puis, c’est le retour à la case départ, il n’y a qu’une route pour rejoindre Vientiane et cette dernière passe par Luang Prabang. Après 2 nuits, nous décidons de nous déplacer vers le Sud pour Vang Vieng. Départ en minivan, tout se passe bien durant 3h de routes et soudain, à mi-chemin, la route est coupée par un éboulement. Une maison avec une grand-mère et ces petits enfants ont passé sous la terre, malheureusement les éboulements sont courants dans ce pays. Impossible de continuer, les travaux durent depuis  2 jours et ils devront encore déblayer pendant un jour. Nous décidons de retourner à Luang Prabang, mais notre chauffeur nous assure qu’il va pouvoir passer de l’autre côté d’ici quelques heures. Nous ne le croyions pas et décidons de trouver un autre moyen de transport que nous payons en plus, évidemment ! Mais bon, à notre surprise, nous nous retrouvons à négocier le prix avec deux suisse-allemands, dont un ancien collègue à Nicolas du bureau de Zug. Que le monde est petit…ou les suisses sont-ils devenus de grands voyageurs ?

 

De retour à Luang Prabang, nous décidons d’y rester quelques  nuits de plus, nous ne voulons pas passer notre temps dans des minivans ! Du coup, nous nous baladons, faisons une journée de kayak très amusante et quelques autres charges administratives.

 

Comme nous devons passer la frontière thaïlandaise par voie terrestre et que nous n’avons pas réellement confiance dans la route pour le Sud du Laos, nous décidons de retourner à Luang Nam Tha. Et là, grande nouveauté pour nous deux, nous apprenons à faire du scooter. L’endroit est parfait pour nos débuts, car il n’y a presque pas de circulation dans ce pays ! Jour 2 de scooter, nous parcourons 120km, balade splendide, un peu de pluie et très mal aux fesses!

 

Parfois, nous nous sentions presque en France dans cette république socialiste, non seulement la plupart des touristes sont français, mais en plus de cela les vieux laotiens adorent jouer à la pétanque !

 

All articles (0)

Photo album for the trip Laos (41)

Trip map

06/07/2011 - 01/08/2011 | Vietnam | 8 articles Flux RSS | 99 photos Flux RSS

Vietnam

Boat trip near Chau Doc

We decided to travel Vietnam by bus from south to north. Have a look on the articles! 

Delta, Ho Chi Minh City, Dalat, Nha Trang, Hoi An, Sapa, Halong Bay.

To come… Hanoi... If things work as planned!

All articles (8)

Photo album for the trip Vietnam (99)

Trip map

24/06/2011 - 06/07/2011 | Cambodia | 3 articles Flux RSS | 53 photos Flux RSS

Cambodge

Site d'Angkor

Articles Siem Reap, Battambang et Phnom sous les liens ci-après décrivent notre périple de deux semaines à travers ce merveilleux pays (24 juin au 6 juillet 2011).

All articles (3)

Photo album for the trip Cambodge (53)

Trip map

21/06/2011 - 25/06/2011 | Malaysia | 0 article Flux RSS | 9 photos Flux RSS

Kuala Lumpur

Petronas Towers by day

Pays non-planifié dans notre itinéraire de base, en fait, c’était plus facile de passer par Kuala Lumpur pour rejoindre Siem Reap par avion depuis Phuket ! Donc, vu que notre vol faisait de toute façon escale dans cette ville, nous avons décidé d’y rester 3 jours.

Nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre, mise à part les tours de Sean Connery (plus connues sous le nom de tours Petronas) et quelle excellente surprise ! Cette ville composée d’un peu plus de 7 millions d’habitants (un peu comme la Suisse…) nous a accueillie comme des rois et notamment notre hôte Rosy dans son guesthouse.

Nous avons parcouru la ville principalement à pieds, entre gigantesque gratte-ciel et des parcs plus verts et paisibles les uns des autres. En plus, cette ville offre une diversité ethnique, culturelle et religieuse très intéressante, chinois, indiens, malais, hindouistes, musulman et chrétiens vivent en parfaite harmonie. C’est incroyable, en se promenant dans la ville, nous n’arrivions pas vraiment à nous rendre compte de ce à quoi ressemble une personne typique de Malaisie !

Bien sûr, nous sommes grimpés au 41ème étage des tours Petronas pour traverser le pont qui relie les 2 tours, superbes point de vue sur la ville ! Une autre chose surprenante, la multitude d’énormes centres commerciaux, tellement grands qu’on a découvert un parc d’attraction dans l’un deux, fou !

Belle surprise, bref séjour en Malaisie qui nous a donné l’eau à la bouche pour en voir un peu plus...

All articles (0)

Photo album for the trip Kuala Lumpur (9)

Trip map

30/05/2011 - 21/06/2011 | Thailand | 1 article Flux RSS | 37 photos Flux RSS

Thailand

Rivertrip downtown Bangkok near Chinatown


See the articles under this trip!

All articles (1)

Photo album for the trip Thailand (37)

Trip map

15/05/2011 - 28/05/2011 | Nepal | 0 article Flux RSS | 49 photos Flux RSS

Nepal

Trekking - Gankrupt

13 jours à disposition, une nature si généreuse, que nous avons pu découvrir qu’une infime partie de ce beau pays, avec autant de diversité, une histoire peu commune, notre séjour dans ce pays a été sportif dans tous les sens du terme.

Trois zones géographiques distinctes composent ce pays…nous avons eu le temps d’en explorer 2 ! Pour commencer, il y a la plaine (entre 700m et 1’500m d’altitude) où l’on trouve les principales villes (Pokhara et Kathmandou p. ex.), puis la « colline » composée essentiellement de jungle (entre 1’500m et 3’500m), puis la montagne rocailleuse entre 3’500m et 8’849m (altitude de l’Everest). Incroyable Himalaya qui n’a été dépucelé par des touristes étrangers qu’à partir du début des années 1950’s lorsque le royaume a ouvert ses frontières.

D’un point de vue politique, ce pays est une démocratie naissante qui a vu le jour dès la destitution du roi survenue en 2008. Actuellement une quinzaine de parties politiques composent le gouvernement dominé par les maoïstes. Ce parti de gauche, à l’origine du soulèvement populaire contre le royalisme, possède toujours sa propre armée qui n’a toujours pas été intégrée à celle du pays. 2011 a été élu en tant qu’année du tourisme pour le Népal, ainsi tous les partis ont décidés de signer un pacte se promettant de ne pas initier ou faire de grève durant cette année. Durant notre séjour, nous avons vécu 6 jours de grèves (Plus fort que les français… )! Cela a été plutôt à notre avantage car il n’y avait presque aucune circulation lors de nos visites dans la capitale.

Après 2 journées passées à planifier notre trek à Kathmandou, nous sommes partis du côté de Pokhara, départ pour notre marche dans la région des Annapurnas. Ce fut une marche avec beaucoup de marches, nous avons fait que de monter et de descendre, un matin, nous avons gravis plus de 3'800 marches de pierres pour monter de 1’200m….interminable ! Nous avons traversé de superbes villages (NayaPul, Ulleri, Gorepani, Ghandruk et Tolka), rencontré des locaux, dormi dans des « teahouses », beaucoup de plaisir malgré un peu de souffrance physique… L’armée britanique elle-même possède une garnison d’hommes qu’elle va chercher dans la région du village de Ghandruk (ils sont très forts, à force de devoir porter leurs vivres à de hauteurs et distances). Seul bémol, le temps, à vrai dire la pluie qui ne nous a pas toujours permis d’avoir les plus belles vues (le Poon Hill, meilleur point de vue de notre marche soi-disant car nous ne pouvions RIEN voir !). Mel , qui avait peur de la difficulté physique avant le départ, s’est étonné elle-même (et Nico très fier d’elle) car elle n’avait aucune peine à suivre le rythme soutenu par nos 6h de marches quotidiennes !

Si jamais, pour les intéressés, il existe un marathon dans cette région une course qui s’appelle « Annapurna Mandala Trail » qui dure 9 jours pour parcourir 340km à travers des cols jusqu’à 5’400m d’altitude…définitivement par pour nous !

Après ces 5 jours de marches, à peine de retours à Pokhara, nous sommes reparti pour 3 jours de rafting / camping sur les rapides du Kali Gandaki, grandiose, que du plaisir ! Mél se sentait tellement à l’aise qu’elle s’est laissé tomber 2x fois du bateau… Nous avons partagé ces 90km de rivière avec une belge, un anglais et un australien sinon, mis à part le staff qui nous encadrait, nous n’avons croisé personne, très belle aventure.

De retour à Kathmandou pour la dernière journée avant notre vol. Nous n’avions même pas visité les principaux sites touristiques de la capitale, quelle honte ! Nous nous sommes donc empressé de découvrir le Durbar Square et son « Hippie » temple, ainsi que Swayambhunath plus communérment appelé (par les touristes, il y a vraiment beaucoup de singes dans ce temple) « Monkey Temple ».

Ô "Nez pâle", tu "n’es pas laid"…au contraire, la beauté de la nature et la gentillesse des gens nous a enchanté. Nous reviendrons pour monter plus haut, marcher plus loin et découvrir d’autres recoins avec certainement un peu plus de temps à disposition !

Tsao Tsao Nepal (comme dirait notre guide du trekking lorsque nous quittions un endroit).

All articles (0)

Photo album for the trip Nepal (49)

Trip map

10/04/2011 - 30/05/2011 | Indiana | 5 articles Flux RSS | 131 photos Flux RSS

India

3 kids - Kumily

Have a look on the articles under the trip.
We visited:
11-13 April : Mumbai
13-22 April : Kerala      
23-02 May : Rajasthan
03-15 May : Agra to Manali
...

All articles (5)

Photo album for the trip India (131)

Trip map

23/03/2011 - 23/03/2011 | Switzerland | 0 article Flux RSS | 6 photos Flux RSS

Notre VoYage

Wow !!! After mountains of words, passionate speeches, endless discussions, we finally decided we are doing it. Travel around the world for a year. Well… around the world not really. We had a Vision when planning the trip. And the Vision said : “Guys, don’t go to Japan, it is too expensive. Your budget will explode, and a Tsunami will clean-up your wallet”.  

The most difficult part was to quit. Quit everything. Jobs, give back the apartment, cancel our contracts and pay in advance our taxes!!!!!! But to say the truth, even after all this work, we don’t really realize our Dream becomes reality.  

One year… so long when you stay, so short when you leave. Hard to choose the places you want to go to. Time… our best and worst friend.

So, the list after details where we plan to go, even with dates!!! In case you want to join you are welcome, but as Lao Tzu says, “a good traveler has no fixed plans, and is not intent on arriving.” Because what really makes the experience is the people you meet, the approaches and cultures you see, and above all, being able to share all this. 

1.-10.avrIndiaKochin, Mumbai, Rajastan, Agra, Varanasi….
2.-10.maiNepalTrek Annapurna
3.-22.maiIndia - Laddakh 
4.-30.maiBangkokVietman, Laos, Cambodge, Thailande
5.-03.septMongolia - China 
6.-11.novIndonesia 
7.-25.novAustralia 
8.-21.décPapeete 
9.-29.décEastern Island 
10.-02.janvLatin AmericaPeru, Bolivia, norte de Chile, Patagonia Argentina, Brazil, Mexico, Cuba.
11.-09.avrSuisse 

All articles (0)

Photo album for the trip Notre VoYage (6)

Trip map

  • Last connexion : 16/04/2012
  • Dernières photos ajoutées
Devenez Tripper !
My trips My trips' map
Last received comments
Last comments
  • Ajouté le 09/11/2011 sur From Bangkok to Pukhet

    Tcho Deb! Wow... les Maldives j'en rêve.... Et le Sri Lanka tu as aimé? J'imagine que ca doit être des paysages de plantations de tés et bcp de couleurs.... Ei! Ca me fait plaisir que tu regardes les postales. Tes prochaines vacances.. c'est ou? qui sais.. on se croise peut-être! jaja. Bisous, Mel.

  • Ajouté le 09/11/2011 sur Vue depuis notre auberge

    Yangshuo, au sud de la chine, un vrai paysage de rêve!

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil